Qui seras-tu ?

Contexte

Deux écoles furent construites, l’école Delta et l’école Omega, soigneusement construites, les murs en sont indestructibles. Car dès à présent, elles devenaient leur plateau de jeu. La population pas assez nombreuse, ils firent appel à l’interdit. Toucher au reflet du monde. Pourtant ils bravèrent cet interdit. Et une population nouvelle fut amassée dans ces nouvelles écoles. Perdu, ces enfants de la planète appelée Terre, ne surent que faire. Séparés de leur famille, on les assimila à une place qu’ils ne pouvaient choisir.
« Chers étrangers, à partir de ce jour, vous êtes dans un monde en guerre. Bienvenue à Phendei. Si vous voulez un jour rentrer chez vous, il vous faudra décimer la population de nos ennemis. »
Lire la suite ? Ici ♥

à adopter de toute urgence !


Offrandes pour Alpha

À VENIR
0/5000 SUCETTES

Petites annonces

22/07/2017 — OUVERTURE DU FORUM Phendei a enfin ouvert ses portes, qui allez-vous donc choisir ?
26/08/2017 - EVENT CB Phendei a l'honneur de débuter des events CB présidé par Yosuke Goto, soyez nombreux à participer ! ♥
26/08/2017 - DON DE SUCETTES Alpha n'a toujours pas d'offrandes... Quel dommage, du coup, pour quelques jours, vous êtes remboursés si vous faîtes des offrandes.

Top sites


Musique

©linus pour Epicode
PHENDEI



 

(-18) Un corbeau et un lion. [PV Ambr' ❤]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: H-203
avatar

Carte d'identité
Pouvoir: Invisibilité.
Appartenance: Renégat.
Sensibilité du pouvoir: Imparfait.
Phi DER
Phi DER
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 18/08/2017
MessageSujet: (-18) Un corbeau et un lion. [PV Ambr' ❤] Ven 18 Aoû - 16:25
Un corbeau et un lion.



C’était une douce après-midi d’été. Le soleil luisant ne s’était pas gêné, venant épouser tendrement tes pupilles violacés. Cette lumière perpétuelle, venait aussi dévoiler les mystères de ta chevelure cerise. Ah, tes cheveux, c’était comme une histoire d’amour, tu y passais beaucoup de temps pour pas grand-chose. Tu t’arrêtais dans une prairie, détaillant la rose que tu avais délicatement cueilli de tes mains fleuris. Au fond, tu n’étais pas si différente d’une rose. Si gentil avec le monde, si délicat envers ceux que tu aimais, mais prêt à sortir les piques quand ça n’allait pas.
Le vent venait maintenant caresser les pétales, emportant avec lui la douce symphonie des oiseaux. Cette mélodie venait te bercer, révélant ton joli sourire d’enfant après tout, tu n’avais que dix-sept ans.

Tu reprenais ta route en direction de l’internat. Ça ne faisait pas longtemps que tu avais quitté ta paisible vie terrestre. Alors, tu n’avais jamais encore eu l’occasion d’aller voir la chambre qui t’était attribué. Depuis combien de temps étais-tu sur Phendei ? Hum, ça faisait bien deux bonnes journées. Triste ? Non, tu n’étais pas vraiment ce genre de personne, autant tu aimais ta vie d’antan, mais tu préférais la verdure et par chez-toi, ça n’existait pas. Avant, tu habitais en plein centre de Tokyo, les immeubles, les voitures ambulantes c’était ton quotidien. Tu soufflais silencieuse, en fait tu étais bien content d’être ici, loin de ton horrible famille, loin de ce père que tu haïssais, celui qui profitait de ton corps telle un vulgaire jouet. Non, non tu ne voulais pas y repenser. Tu venais essuyer doucement la petite larme coulant de ton œil droit. Puis, tu repris ta longue route d’une démarche gracieuse.

Tu saluais les habitants, leur faisant profiter de ton sourire, et de ton doux visage pâle. Tu n’avais pas résisté non plus à t’acheter une glace parfum fraise, tes préférés. Tu chantonnais faiblement d’une voix charmante, la mélodie que tu avais apprise en cours musicale. Tu étais plutôt bon chanteur, allant même parfois sur scène partager tes plus belles créations. C’était pour toi un moyen d’oublier tes problèmes familiaux, traduisant dans ta voix les dures émotions que tu ressentais, parfois même sur scène, tu pleurais. Bref, tu finissais ta bonne glace, qui t’avais refroidi un peu les idées. Te laissant porter par le vent un peu plus violent, faisant voler tes tresses rose bonbon. Raah, tu n’allais pas supporter d’avoir les cheveux ébouriffés devant ton collègue de chambre

Après, une petite heure de marche, tu apercevais enfin le gigantesque internat. Tu savais que tu appartenais à l’académie de Delta, mais ne savais pas du tout si les internats étaient eux aussi séparés des Omega. Après tout, c’était le dernier de tes soucis, la guerre, tu ne voulais pas réellement y participer et puis tu ne voulais surtout pas rentrer chez toi.
Tu arrivais dans le hall d’entrée, curieusement c’était totalement vide pourtant tu avais entendu parler que les cours se finissait vers dix-sept heures et il n’était que dix-huit heures. Bref, tu parcourais la longue liste des élèves, pour situer dans quelle chambre tu étais. Lionel chambre H-397, ok tu étais donc situé très haut dans l’internat. Tu appréhendais les vingt-un escaliers que tu allais devoir gravir chaque soir. Bon, il fallait se lancer, alors dans un élan de courage tu t’étais mis à monter les longs escaliers en colimaçon.

Une fois arrivé à étage correspondant. Tu haletais bruyamment plissant les genoux pour mieux respirer. Tu avais beau être sportif, les marches t’avaient achevé. Un ‘’ding’’ attirais ton attention, tu te retournais pour voir d’où venait ce bruit. Et, à ta plus grande déception, c’était le bruit de l’ascenseur se situant à deux mettre de ta position. Tu soufflais, stupide comme tu étais, au moins tu le savais pour une autre fois.
Dans les couloirs, la majorité des gens que tu croisais te dévisageaient. Sûrement car tu ressemblais très fortement à une fille, et que tu étais dans le bâtiment garçon. C’était vraiment gonflant que les gens te considéraient comme ça, mais tu faisais avec.

395, 396, 397, voilà tu y étais enfin. Tu sortais ton miroir pour remettre rapidement tes cheveux en place. Tu n’étais pas très bien maquillé mais tant pis. Impatient, tu te mettais à entrouvrir la porte, laissant ton regard étincelant observer la chambre. Il était là, ton collègue de chambre était déjà ici. Tu refermais violemment la porte, laissant une teinte rouge sur tes joues. Il était beau, très beau même. Ses longs cheveux blonds, et ses yeux ocre ne te laissais pas indifférent. Tu avais une petite préférence pour les blonds, c’étaient bien souvent les plus sublimes.
Tu réouvrais la porte, pour cette fois-ci rentrée, laissant à ton beau blond la chance de t’admirer. Et doucement, tu venais passer ta main dans ta chevelure rose, avant d’entamer les présentations.

« Bonjour, content de pouvoir partager ma chambre avec toi. Je m’appelle Lionel, mais appelle moi Lion. Et toi, quel est ton joli prénom ? »


Tu le regardais de tes yeux de chaton, te rapprochant doucement de lui.

« Ça fait longtemps que tu es arrivé à Phendei toi ? Et dans quelle académie es-tu ? »

Tu bâillas, venant doucement t’étaler contre un lit de cette spacieuse chambre. La tête penchée vers la droite, tu pouvais tranquillement regarder son joli visage, tu avais vraiment eu de la chance.


Ambroise/Lionel
Revenir en haut Aller en bas
(-18) Un corbeau et un lion. [PV Ambr' ❤]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Lion et la Vipère
» La Confrerie du Lion
» PRESENTATION D UN LION RASTA
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Lion vs Scorpion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phendei :: H-203-
Sauter vers:
Ouvrir/Fermer la ChatBox